Rejoignez and Share

Rôle du superviseur

Le rôle du superviseur a changé au fil des ans. À une époque, les superviseurs étaient des donneurs d’ordres craints par leurs employés, qui dictaient le travail au personnel et le contrôlaient. Les superviseurs qui réussissent aujourd’hui sont plus enclins à être de bons leaders, conseillers et motivateurs. Les bons superviseurs sont respectés par les membres de leur équipe puisque la plupart des employeurs ont compris que des gens heureux, motivés et optimistes sont plus productifs.

La plupart des superviseurs sont promus parce qu’ils s’acquittent bien de leurs tâches. Ils sont consciencieux, productifs, loyaux envers l’entreprise et de bons équipiers. C’est déjà un bon début, mais il faut davantage de compétences pour bien superviser les  autres. À l’aide de la liste de contrôle, vous pouvez vous assurer a) que vos superviseurs possèdent les compétences et la formation nécessaires pour bien exercer leurs fonctions et b) que les responsabilités et les pouvoirs que vous avez délégués à vos superviseurs sont appropriés

Le rôle du superviseur peut se résumer comme suit :

Leadership: Le superviseur comprend les buts et les objectifs de l’entreprise. Il oriente la planification du travail quotidien pour s’assurer que les employés contribuent à atteindre les buts et les objectifs de l’entreprise. Le superviseur donne l’exemple par son enthousiasme et son attitude positive. Il fournit une rétroaction et des encouragements à l’équipe pour l’inciter à faire encore mieux.

Établissement des objectifs et gestion du rendement: Le superviseur a un plan bien défini et des objectifs de rendement qui sont rattachés aux plans d’ensemble de l’entreprise. Il comprend les priorités, il suit de près les progrès réalisés et il renseigne les membres de son équipe. Le superviseur est tous les jours en contact avec les membres de son équipe pour s’assurer qu’ils accomplissent leurs tâches correctement et efficacement. Il fait des commentaires, modifie les procédures et les processus ou corrige les comportements immédiatement, s’il y a lieu.

Motivation: Un bon superviseur connaît bien les membres de son équipe et ce à quoi ils attachent de l’importance. Il fournit une rétroaction, manifeste sa confiance dans leurs capacités et communique clairement les buts et les attentes. Le superviseur prend les mesures nécessaires pour offrir la formation qui permet aux employés d’acquérir les compétences essentielles pour maintenir un bon rendement.

Accompagnement professionnel et mentorat : Le superviseur aide les employés individuellement à déterminer les aspects qu’ils doivent améliorer ou perfectionner et il fournit ou prévoit une orientation individuelle au besoin.

Communication et développement de relations : Le superviseur assure le lien entre les membres de l’équipe, et entre les employés et les propriétaires de l’entreprise. Par des relations de travail étroites et une communication claire, les employés savent ce qu’on attend d’eux et connaissent les exigences en cas de problèmes de rendement. En traitant honnêtement et respectueusement tous les employés, le superviseur établit un climat de confiance et de respect, un élément crucial au bon rendement des employés.

Promotion du travail en équipe : Pour que l’entreprise tire le maximum d’avantages du travail exécuté, tous les employés doivent bien travailler ensemble, avec le moins de perturbations possibles dues à des conflits personnels ou professionnels au travail. Le superviseur joue un rôle clé en ce qui a trait au développement et à la promotion de l’esprit d’équipe et de relations interpersonnelles positives au sein de l’équipe. En tant que chef d’équipe, il décourage les comportements qui ont un effet négatif sur l’équipe.

Gestion du stress : Vu l’étroite relation de travail qu’il entretient avec les membres de l’équipe, le superviseur est particulièrement bien placé pour déterminer quand ils sont exposés au stress. Il peut aider les employés à s’attaquer à la situation avant qu’elle ne dégénère et faciliter l’orientation des employés vers un tiers qui peut les aider, au besoin.

Dotation en personnel : Les superviseurs revoient régulièrement les tâches et les besoins de leur personnel. Ils sont donc souvent les premiers à noter le besoin d’un employé en matière de formation, le potentiel d’avancement des employés actuels ou la nécessité pour l’organisation de se doter d’un nouveau poste.

Avez‑vous une suggestion intéressante? Soumettez‑la par courrier électronique à en vue de son inclusion possible sur le présent site Web

TOP