Rejoignez and Share

Équilibre travail – vie personnelle

L’équilibre travail – vie personnelle est la capacité des employés de parvenir à établir un équilibre entre les responsabilités liées au travail et leurs besoins personnels. Le maintien d’un équilibre ne signifie pas que le temps de l’employé doit être divisé également entre le foyer et le travail. Ce qui est bon pour un employé ne convient pas nécessairement à un autre employé, en raison des différences concernant le travail, la vie familiale, les domaines d’intérêt, le stress, etc.
Selon Santé Canada, les pertes financières annuelles liées aux difficultés qu’éprouvent les employés à concilier leurs obligations professionnelles et familiales sont évaluées à 2,7 milliards de dollars en raison de la perte de temps causée par le stress, les absences pour des raisons médicales, les obligations à l’égard de personnes à charge et d’autres obligations familiales. (La conciliation travail‑vie : une bonne affaire, bâtir un dossier de rentabilité, RHDCC, gouvernement du Canada)

Indicateurs d’un problème d’équilibre travail - vie personnelle

Les indicateurs d’un problème d’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée sont nombreux. En voici quelques‑uns :

  • fort taux de roulement de personnel ou incapacité de conserver le personnel;
  • nombre accru de congés de maladie ou de congés non payés;
  • symptômes de stress accrus chez le personnel -
    • instabilité émotive,
    • troubles de mémoire,
    • habitudes nerveuses,
    • faible productivité,
    • dépression;
  • nécessité de réévaluer les avantages sociaux actuels des employés;
  • nombre accru d’appels personnels au travail.

Il existe de nombreuses solutions pour améliorer l’équilibre travail – vie personnelle. Il n’y a toutefois pas une solution unique qui permettrait de résoudre les problèmes d’équilibre travail – vie personnelle de tous les employés. Voici quelques solutions :

  • Horaires variables – permettre aux employés de choisir des heures de début et de fin du travail différentes;
  • Partage d’emploi – permettre à deux employés ou plus de partager un emploi;
  • Programmes d’aide aux employés – appuyer les employés en vue d’obtenir l’aide d’un tiers;
  • Permettre aux employés d’effectuer des tâches personnelles pendant les heures de travail, tout en s’acquittant de leurs tâches professionnelles;
  • Respect de la vie familiale – inclure la famille dans certains activités de l’entreprise;
  • Aider à fournir des services de garde d’enfants – grâce à une subvention ou à de faibles coûts;
  • Accorder un congé pour obligations familiales – congé payé ou non payé;
  • Semaine de travail comprimée – permettre aux employés de travailler pendant un nombre de jour inférieur, en augmentant le nombre d’heures par jour;
  • Travail à domicile (télétravail);
  • Options visant la forme physique – accorder du temps libre pour participer à des programmes de conditionnement physique ou subventionner les frais de participation à ces programmes.

La mise en place d’un programme visant l’équilibre travail – vie personnelle nécessite une formation et une sensibilisation. Les employés peuvent suivre des séances de formation offertes par une autre entreprise ou des cours en ligne.
Un employé qui ressent moins de stress est plus productif. Lorsque le niveau de stress est moins élevé, les travailleurs sont plus heureux et les absences sont moins nombreuses, ce qui se traduit par des coûts moindres.

TOP